Le grand méchant loup de Nicolas Charlet et Bruno Lavaine: une comédie sympathique malgré quelques petits défauts.

14 Juil
    Inspiré du conte des trois petits cochons et du film du même nom signé Patrick Huard, Le grand méchant loup est sorti sur nos écrans le 10 Juillet 2013. Réalisée par Nicolas Charlet et Bruno Lavaine, cette comédie met en scène Benoît Poelvoorde, Kad Merad et Fred Testot, trois quadragénaires au bord d’une crise existentielle.

affiche grand méchant loup

   Quand la mère de Louis, Henri et Philippe fait un infarctus et se retrouve plongée dans le coma, ce dernier remet en doute son existence, se rendant compte qu’il n’a pas profité de sa vie comme il l’aurait souhaité. Son constat lui paraît encore plus évident lorsqu’il rencontre Natacha, une magnifique jeune femme de vingt-sept ans. De la même manière, Henry et Louis vont être assaillis de doutes et ces quarantenaires dont la vie jusque-là était plutôt banale et tranquille, vont pour la première fois flirter avec l’interdit.   

   Le postulat de départ tient dans le titre du film, Le Grand Méchant Loup. Nicolas Charlet et Bruno Lavaine se proposent, dans un premier temps, de réaliser une relecture du conte des trois petits cochons à travers la crise existentielle d’une fratrie de quadragénaires. Les premières minutes parviennent sans peine à nous faire entrer dans ce parti pris aux nuances enfantines à travers la présentation des trois personnages principaux. Philippe bricole dans sa maison en bois, Henri quant à lui construit la sienne en paille et nous retrouvons Louis confortablement installé dans son hôtel particulier en pierre de taille. Ce clin-d’œil explicite s’achève sur l’image des trois frères dos à un mur dont le papier peint représente une forêt, qui nous laisse imaginer les dangers à venir.

le grand méchant loup

La vie de Philippe, Louis et Henri s’apprête à prendre un tournant radical après l’accident de leur mère.

   Malgré cette introduction qui nous fait sourire d’entrée de jeu, Nicolas Charlet et Bruno Lavaine abandonnent vite leur approche pour s’enliser dans une narration inégale. Il faut attendre une longue première partie pour comprendre comment les deux réalisateurs vont mener leur film. En effet, ils choisissent de mettre en scène les trois frères, chacun à leur tour, en leurs laissant nous raconter leurs mésaventures par le biais d’une voix off. Choisir de construire leur film sur le modèle du triptyque est judicieux car cela nous permet d’appréhender sous plusieurs angles la crise dont est victime cette fratrie. Malheureusement, les différents segments de ce triptyque sont inégaux. La première partie du Grand Méchant Loup mettant en scène Philippe et Natacha est beaucoup plus riche que celles concernant ses deux autres frères. Les événements se succèdent alors, jusqu’à déboucher sur un happy-end attendu mais loin d’être maîtrisé. 

le grand mechant loup maison paille

Le couple d’Henri et Patricia survivra-t-il au grand méchant loup?

   Au niveau du casting, le trio d’acteurs Poelvoorde-Testot-Merad fonctionne à l’écran éclipsant par la même occasion une flopé de seconds rôles. Même si Charlotte Le Bon parvient à rester convaincante, elle paraît effacée face à la prestation de Benoît Poelvoorde. Fabuleuse lorsqu’elle est amenée à retranscrire plusieurs émotions lors du tournage d’une publicité, elle perd de son intensité dans son rôle de maitresse embarquée dans une relation sans avenir. Il en va de même quant à la prestation de Marie-Christine Barrault qui incarne la mère de la fratrie. On peut se questionner sur l’utilité de sa présence tout au long du film du point de vue de la construction scénaristique.

   Malgré des inégalités du point de vue de l’intrigue, Le Grand Méchant Loup reste tout de même une comédie sympathique grâce à un bon casting et un second degré maîtrisé par Nicolas Charlet et Bruno Lavaine.

T.M.J

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :